top of page

Prendre le temps d'être en avance

Dernière mise à jour : 3 juil.


Photo montrant trois personnes dans un manège de type montagnes russes.

Le spectre de l’innovation hante bon nombre d’entreprises qui sont terrifiées à l’idée d’être dépassées, démodées voire même ringardes.


Et bien-sûr, certains chiffres leur donnent raison : en 5 à 7 ans, 63% des entreprises se disent menacées par des concurrents avec un modèle économique bien plus innovant et différent de celui en place.

On assiste donc à plusieurs tentatives de créer de l’innovation, parfois au détriment du sens et de la raison d’être initiale de l’entreprise.


Il ne suffit pas de créer un compte TikTok et encore moins d’acheter un

mini-drone Pixy Snap - même s’il est adorable et que si vous tenez à me faire un cadeau alors je serais dans l’incapacité de refuser et vous aurez ma gratitude éternelle, bien-sûr - pour faire allégeance d’innovation. À moins, bien-entendu, que tout cela soit pris comme des outils ou des leviers d’expérimentations, au service d’une stratégie globale.


Pourquoi je vous parle de tout ça ?


Car depuis quelques mois, nous avons plusieurs de nos clients qui, en plus d’un sentiment d’urgence à se transformer, nous font part d’un sentiment d’anxiété - et je mets à part l’éco-anxiété liée aux enjeux environnementaux et climatiques - d’avoir raté le train et de se sentir plus que dépassés, voire un pied dans la tombe de la décrépitude technologique.

Alors nous prenons le temps de leur rappeler l’essentiel : peu importent les nouvelles plateformes, les nouveaux outils et toutes les tendances technologiques hypes.

Ce qui compte, c’est la façon dont on construit sa stratégie, dont on pose un diagnostic fiable qui positionne les collaborateurs et les clients en son centre.


Vous avez le temps.


Prenez le temps de bien faire. Prenez le temps de réfléchir à vos objectifs à long-terme et ne regardez pas simplement les nouveaux objets flashy et scintillants - coucou le métavers et autres NFT !

Et après ces quelques phrases, on leur raconte une histoire !


« Quand vous vous pensez très en retard sur une tendance technologique, rappelez-vous que Walt Disney pensait que c’était trop tard pour lui et son entreprise de se lancer sur la création de dessins animés. C’était en 1923. »

Donc on fait un pas de côté et on prend le temps de bien réfléchir, sans se laisser éblouir par les scintillances de l’innovation sans âme.


Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page