top of page

Les meilleures opportunités de carrière sont dans les grands groupes ou les startups ?




Si je n’avais pas fait mes armes dans un grand groupe alors jamais je n’aurais pu avoir autant d’impact dans les startups que j’ai accompagnées - 97, à date, avec des valorisations à +100M$. Le 1er septembre 2001, je débute ma carrière au sein d’Air Liquide. Et j’ai passé des années à préparer des rapports pour mes managers - parfois en les présentant, parfois (voire souvent) complètement dans l’ombre. J’ai appris les règles politiques, les processus financiers complexes, les tableaux croisés dynamiques et les nuits à aligner ces tableaux dans des slides. 20 ans après, je ne sais pas comment j’aurais pu aider autant de startups sans ces années d’expérience en grand groupe. Vous vous posez peut-être la question des différentes opportunités de carrière au sein de grand groupe ou de startup ? Prenons le top 3 des raisons du choix d’un job :

Le package salarial


Les salaires de base sont plus élevés et souvent accompagnés d’avantages (tickets-restaurant, participation, 13e mois, etc.) non négligeables. Mais tout dépendra de la « grille » dans laquelle vous serez placé - fortement dépendante de votre diplôme et de votre expérience. Souvent moins attractifs, les salaires en startup peuvent être augmentés par des actions, BSA ou BSPCE - qui peuvent être à terme, jackpot. Et une évolution qui repose bien plus sur vos compétences, votre motivation et votre implication personnelle.

L'ambiance de travail

Un cadre rigide, une politique plus ou moins agréable de télétravail, beaucoup trop de réunions - donc une plus grande difficulté à créer des liens et maintenir une ambiance plus détendue. Loin des clichés du baby-foot, des apéros du vendredi et des bootcamps, de nombreuses startups privilégient les équipes réduites pour pouvoir créer une ambiance plus tribale et engagée - attention à votre temps personnel et votre santé mentale.

Les parcours d'apprentissage

Un plan de carrière bien défini, en adéquation avec les HRBP et un LMS regorgeant de contenus pédagogiques, il y a de la matière à apprendre. Mais sous un formalisme parfois un peu rigide et une part bien trop grande laissée à la valorisation par l’ancienneté plus que par les compétences.

N’oubliez pas que 9 startups sur 10 peinent à maintenir leur activité à l’horizon des 5 ans donc il peut être complexe de construire des parcours d’apprentissage sur le long-terme. Par contre, le « test-and-learn » couplé à une autonomie forte sont de formidables leviers de croissance personnelle pour ceux capables de les maîtriser. Bien sûr, il existe aussi de nombreuses alternatives et nuances sur ces opportunités. À vous de réfléchir à ces différences et à vous interroger sur ce qui est essentiel pour vous. Si je choisis une startup, je sacrifie mon salaire à court-terme, en espérant le jackpot à long-terme. Donc, on prend une feuille blanche et on s’interroge sur : « quel est le prix à payer ? ».


Comments


bottom of page